5381 Poésir | B.U.L.L.E.

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

B.U.L.L.E.
Blog Univoque d'une Lesbienne Libre et Egale (à elle-même)
Dernier Billet
Photopoésir | poésie | 18.09.2013 - 20 h 27 | 11 COMMENTAIRES
Poésir

IMG_7172

 

Sous une lune d’absinthe, la nuit ne paonne pas.

Elle se terre à l’ombre des erreurs

Foulant le sable émouvant de l’aube

Feulant l’écrit et le su en murmures ébauchés.

Elle temporise.

 

Depuis quelques vers, je ne l’habite plus.

Ecartés ses recoins familiers

Délaissé l’écrin maternel de Ténèbre

J’élague l’ombilic à mesure de mes peurs

Et outrepasse mes froids en gelure caustique :

L’affranchissement croûte.

 

Sans suture, je goûte l’aléa

M’évidant par-ci, me gorgeant par-là

Je croîs, je gagne de nouveaux mystères

Des zéniths curieux que je perquisitionne

Avide de ressources.

 

Je fends l’oreille et m’ouvre en fin d’initiation :

Le là n’est point séant se tenant ailleurs

Où je figure, sans visage mais incarnée

En peau et zirconium confondus.

 

Parée de mots et d’accords

Je veux naître encore et encore de furie et démesure

Jusqu’à dire ce qui doit l’Être

Et avouer mon nom au silence

Dans la confidence du météore.

 

Un pas derrière un peut-être

J’avance vers le sûr et certain

Auquel je ne m’abandonnerai jamais

Je laisse mon chemin au soc du Hasard

Ce dur en besogne,

Et je profite du voyage.

 

Le sillon me creuse, mon temps ne fait qu’un tour

Et bientôt mes rides d’impression

Combleront mon vacuum épidermique

En prétextes anecdotiques.

 

Nul besoin d’aventure pour Vivre :

L’extraordinaire se redéfinit sans cesse

Puisque l’ordinaire et le normal ne sont que chimères sociétaires.

 

Fluides, les sens coulent

Encens épais et danse l’encre du dire :

En poésie on ne dit pas, on s’écrie,

On chante, on nomme, on témoigne,

Et l’on avoue ce que nos nuits

Dans l’obscurité introspective

Nous dérobent, nous, masques fuligineux

Et l’on tait aussi car les voiles sont précieux

Pour gagner les frontières du Verbe

Fort des vents contraires.

 

Il n’y a jamais eu d’avant Poésie

Mais une conscience affleure

Et à cris poussés dans ses retranchements de papiers

Dans la grasse peau éthique

Je suis devenue.

 

Je deviens encore et je la demeure

Comme elle me hante

Sans hâte ni abandon

Un échange consenti qui pulse mon électroencéphalogramme

Là, un pic poétique fait mentir les statistiques

Ici, le blanc paginal quand le vide nécessaire me déborde.

 

Contrainte médicale, j’avalise sans départ

La rivée des mots en péchés

Je les suce religieusement

Sans en altérer les saveurs

Le but étant de les rendre ensalivés et poisseux de mon goût pour eux

Et quand ils s’agglomèrent en barre céréalière

Je prie pour qu’ils soient digestes.

 

J’exergue et prédis l’Etre et le Poésir.

 

IMG_6718

LES réactions (11)
Poésir
  • Par sossourires 18 Sep 2013 - 20 H 34
    Photo du profil de sossourires

    Tu as déjà pensé à publier tes textes ?

     
  • Par pucedepoesir 18 Sep 2013 - 20 H 35
    Photo du profil de pucedepoesir

    Mais euh… c’est ce que je viens de faire @Sossourires ! 😉

     
  • Par sossourires 18 Sep 2013 - 20 H 39
    Photo du profil de sossourires

    Oulaaa !!! suis fatiguée moi 🙁 il fallait lire : éditer 😉

     
  • Par Milkyway 18 Sep 2013 - 20 H 58
    Photo du profil de Milkyway

    J’ai vois ces trois là pour le moment, j’en rajouterai d’autres si je trouve de meilleures. Choisis une parmi les trois (J’espère que tu vas aimer une au moins 😀 ) :

    http://www.youtube.com/watch?v=4cOr7JmcOas&feature=youtu.be

    http://www.youtube.com/watch?v=Y8eQR5DMous

    http://www.youtube.com/watch?v=sc1IkYwKCtM

     
  • Par Milkyway 18 Sep 2013 - 21 H 03
    Photo du profil de Milkyway

    *je

     
  • Par Milkyway 18 Sep 2013 - 21 H 06
    Photo du profil de Milkyway

    On est vraiment gâté sur Yagg, il y a de l’excellence ici !! Tu devrais écrire pour des chanteurs…, comme Alex Beaupain par exemple ! 😉 🙂

     
  • Par pucedepoesir 18 Sep 2013 - 21 H 18
    Photo du profil de pucedepoesir

    J’aime beaucoup Jon Hopkins @Milkyway ! Immunity surtout. tu vois, mission accomplie. Quant à écrire pour… qui que ce soit… C’est gentil. C’est mignon… Mais bon…

     
  • Par Milkyway 18 Sep 2013 - 21 H 28
    Photo du profil de Milkyway

    Ah ben merci ! 😉 J’ai choisis ces morceaux parce que je voulais qu’ils soient plus ou moins neutres, et qu’ils n’interfèrent pas dans les émotions déclenchés par les vers, qu’ils habillent et accompagnent les mots afin d’intensifier la concentration ! 😀

     
  • Par Mr Nobbs 18 Sep 2013 - 23 H 25

    Dictionnaire indispensable

     
  • Par Jiji 23 Sep 2013 - 14 H 52

    Très beau texte… comme souvent sur ce petit coin de la toile.

    Parce qu’il me semble que la poésie est partage, je t’offre un de mes textes, écrit il y a quelques années.

    Déhiscence

    concept aux cheveux blanchis
    tu te ris de l’hêtre en mijotant le
    cri du bourgeon oestral
    _ c’est une cupule absolue
    Silence amphibole des_
    des branches étriquées dans tes linceuls
    cytoplasmiques rigides
    l’homomixie des bractées s’étonne
    de l’exhalaison indigne
    Ton origine : quatrième fourche antéposée
    deux noyades capillaires au son phallique aigu
    mœur meurt ! car
    l’exfoliation soigne l’hématurie

     
  • Par pucedepoesir 23 Sep 2013 - 16 H 45
    Photo du profil de pucedepoesir

    Et merci du partage @jiji ! On baigne dans l’ouverture poétique spontanée et c’est tout à fait dans le thème ! Très beau texte, merci encore !

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Non classé | 3 h 32 | 5 COMMENTAIRES
    Non classé | 5 h 05 | 22 COMMENTAIRES
    Publicité