5381 novembre | 2012 | B.U.L.L.E.

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

B.U.L.L.E.
Blog Univoque d'une Lesbienne Libre et Egale (à elle-même)
En-quêtes | Homosexualité et éducation | image | photo | 27.11.2012 - 20 h 25 | 10 COMMENTAIRES
Dis, Google, c’est quoi l’amour ?

Même les bons graphistes prennent des vacances… M’enfin, moi j’dis ça…

Autrefois, il y a bien longtemps, quand on voulait voir des images ou se renseigner sur quelque chose, on ouvrait un livre. Non, je ne suis pas un dinosaure, je n’ai pas encore 30 ans, j’ai une vie sociale et je ne porte même pas de lunettes (tragédie personnelle). Pourtant, j’aime les livres. Ceux qui racontent des histoires et ceux qui apprennent des choses. Et ce qu’il y a de merveilleux dans les livres, c’est qu’il y en a de toutes sortes. Des petits, des grands, des bons, des mauvais, des tristes, des gays, des avec images et des sans image, etc.

Et même si ça fait une bonne vingtaine d’année que je n’ai plus forcément besoin d’un livre avec images, j’aime bien en regarder de temps en temps. En particulier des livres d’arts. Certaines images parlent d’elles-mêmes. Ce sont des classiques, mais on a toujours autant de plaisir à les regarder…

Le « Swimming hole » de Thomas Eakins (« hole » ? Ahahahah !)

Ou le fameux « Sommeil » de Courbet… (Le titre est à débattre… parce que franchement moi ça ne me donne pas sommeil de les voir, là, comme ça…)

Bref, j’aime les livres et l’art. Rien de surprenant pour une prof de français.

Ceci dit, je suis amenée, professionnellement, à vivre avec mon temps (parce que les photocopies en noir et blanc de ces chefs d’oeuvres… ça craint !), alors quand j’ai besoin d’une image à projeter (si ça c’est pas High-Tech !), je fais comme tout le monde, je vais sur Google-Image.

Dans le cadre d’un cours sur l’argumentation commencé avec mes 3èmes, je cherchais dans l’actualité un sujet qui faisait débat. Allez savoir pourquoi, « Le mariage homosexuel » est venu sur le tapis. (Mon tapis est presque propre, et très accueillant… si, si !)

« Bonne idée pour un exemple pratique ! » me suis-je écriée à l’intérieur de moi-même… (ça résonne encore…)

Et aussitôt me voilà partie dans une préparation de cours consciencieuse où je me dis que je dois amener les élèves à réfléchir sur les notions de couple et d’amour avant de se lancer dans le moindre débat. Ce sont des notions simples et évidentes me direz-vous, mais à 14-15 ans, rien n’est évident, et surtout pas en classe. Par principe, réfléchir, c’est compliqué.

Aussi je décide d’illustrer ces notions par des images… et bien évidemment, j’attéris sur Google, dans la petite barre de recherche. Là, je tape simplement le mot « couple », et bien évidemment, un flot d’images romantiques représentant un homme enlaçant amoureusement une femme dans ses bras, déferlent sur mon écran. (soit dit en passant, je suis toujours surprise du nombre d’images totalement hors sujet qui se mêlent aux résultats… et des fois, c’est même tellement loin du sujet qu’on se sent presque obligé de vérifier qu’on n’a pas fait une faute de frappe dans la barre de recherche…)

Je fais défiler les images et ma curiosité communautaire prenant le dessus, je me mets à guetter la première image qui représenterait un couple homo. Pour cela, je dois arriver tout en bas de la page (et y’a beaucoup d’images sur une page de résutats de Google) et je tombe enfin sur le couple vainqueur : 

Le vintage, ça n’a pas de prix, pour tout le reste, il y a Eurocard/Mastercard

Immédiatement suivi de :

Après une année où il est resté très sage et un voeu de Noël prononcé à l’oreille du lutin magique, le petit garçon a enfin réussi à transformer Maurice (le poisson rouge) en deuxième papa ! Et exit la Maman qui capte que dalle ! Enfin, ce gamin retrouvera son équilibre mental et arrêtera de parler aux aquariums !

Malgré ces deux images (trouvées j’insiste, en toute fin de page) , j’étais un peu déçue. Alors j’ai renouvelé l’expérience en précisant ma recherche : « couple, amour ».

Drame total. Il m’a fallu demander « Plus d’images » en bas de page pour pouvoir tomber beaucoup plus loin sur :

Kiss the groom, par lisafx

Là, j’étais un peu bouleversée, parce que dans ma tête, je me disais que si j’avais dû demander à mes élèves de faire des recherches eux-mêmes sur ces notions, ils auraient fait exactement comme moi, et il aurait fallu qu’ils soient vachement persévérants ou curieux pour tomber sur ces images et éventuellement ouvrir leur réflexion  aux couples de même sexe.

Rien de très surprenant au fond, je sais bien, mais j’ai quand même trouvé ça triste.

Alors j’ai décidé d’enterrer mon moral pour la soirée et j’ai tapé le mot « amour » tout seul. Là, mon écran fut envahi de coeurs rouges et de bagues de fiançailles… et évidemment, de couples hétéros. Et… comment dire… RIEN. Google ne me propose rien. 2 pages interminables d’images toutes plus hétéro… clites les unes que les autres, mais rien de LGBT.

J’ai bien tiqué sur celle-ci :

Parce que quand même faut avouer que ça prête à confusion…

Mais mon meilleur espoir réside en celle-là :

Avec un peu de chance, c’est une chienne et une chatte ! Nous on n’est pas regardant sur les races !

 

Voilà le piteux résultat de mes recherches icônographiques. Nous sommes encore bien loin de l’égalité (faut pas rêver !) ni même du fameux 10%…

L’image ne fait pas tout, certes, mais elle est quand même capitale dans le monde d’aujourd’hui. Et de constater qu’il n’y a pas (ou si peu) d’association faite entre l’amour ou le couple et l’homosexualité par le biais de l’image, je trouve cela relativement inquiétant. Je n’ai évidemment pas de solution miracle, mais je suis prête à tout entendre ! (ou lire en l’occurrence)

Je n’ai pas le courage ce soir de peaufiner ma recherche et de l’étendre aux résultats textuels… Il va déjà me falloir une bonne demie tablette de chocolat pour venir à bout de mon humeur.

Conclusion :

Pour Google, l’amour ressemble plus à ça (WTF???)

 

… qu’à ça (ETOALEUSSAMAAAAAA!!!)…

 

… ou ça (même leurs pieds ont l’air plus amoureux qu’une clé et un coeur en plastique !!!)…

 

Mais on va garder espoir, hein ?

 

Publicité